Publication: Le patrimoine culturel immatériel. Enjeux d'une nouvelle catégorie

Le patrimoine culturel immatériel. Enjeux d'une nouvelle catégorie
Édité par Chiara Bortolotto
Avec Annick Arnaud, Sylvie Grenet
Editions de la Maison des Sciences de l'Homme, Paris
ISBN-10 2-7351-1417-1
ISBN-13 978-2-7351-1417-7

http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100905770&fa=description

Qu'est-ce que le patrimoine culturel immatériel ? Pourquoi inventer une nouvelle catégorie de patrimoine dans un monde déjà obsédé par la conservation des traces du passé ? Peut-on protéger des expressions culturelles vivantes sans les figer ? À qui revient la charge de le faire ? À qui appartient ce patrimoine ? À travers une analyse des politiques culturelles récemment engagées par les États à la suite de la Convention de l'Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2003), cet ouvrage propose des premières réponses à ces questions.
En effet, cette catégorie patrimoniale, qui suscite des attentes et un engouement croissants parmi les acteurs sociaux et politiques à l'échelle planétaire, est à l'origine de vives controverses entre acteurs institutionnels et scientifiques. Modelée sur une acception anthropologique de la culture, cette notion ne peut que retenir l’attention des ethnologues, qu’ils choisissent de s’investir dans le chantier d’élaboration de ce patrimoine, ou d’observer à distance l’« effet Unesco » sur des objets tels que la samba de roda ou les fêtes de la Tarasque.
Au cœur du débat anthropologique contemporain, l’institution du patrimoine immatériel est trop récente pour avoir déjà fait ses preuves. Mais les difficultés qu’elle pose, aux acteurs sociaux comme aux institutions, en France aussi bien qu’à l’étranger, montrent que loin de simplement élargir le champ patrimonial elle implique des changements profonds. Les contributions ici réunies en analysent certaines des limites et des potentialités.

Sommaire

Avant-propos
Sylvie Grenet & Christian Hottin, « Un livre politique »

Introduction
Chiara Bortolotto, « Le trouble du patrimoine culturel immatériel »

I Héritage, propriété et communautés

Frédéric Maguet, « L' image des communautés dans l'espace public »

Valdimar Tr. Hafstein, « Célébrer les différences, renforcer la conformité »

Regina Bendix, « Héritage et patrimoine : de leurs proximités sémantiques et de leurs implications »

II Métamorphoses patrimoniales

Dorothy Noyes, « La fête ou le fétiche, le geste ou la gestion. Du patrimoine culturel immatériel comme effet pervers de la démocratisation »

Laurent-Sébastien Fournier, « La Tarasque métamorphosée »

Ignazio Macchiarella, « Sauvegarder l'oralité ? Le cas du canto a tenore »

Daniel Bonvoisin & Gil Bartholeyns, « La création ludique est-elle soluble dans le patrimoine ? Culture et communauté du jeu de rôles grandeur nature »

III Observateurs, médiateurs ou acteurs ? Le rôle des anthropologues

Jean-Louis Tornatore, « Du patrimoine ethnologique au patrimoine culturel immatériel : suivre la voie politique de l'immatérialité culturelle »

Carlos Sandroni, « L'ethnomusicologue en médiateur du processus patrimonial. Le cas de la samba de roda »


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">