Atelier Patrimoine Culturel Immatériel et Musées – Musée du Quai Branly – Paris

PATRIMOINE IMMATÉRIEL ET MUSÉES

Expériences nord-américaines et européennes

26-27 janvier 2010

Musée du Quai Branly, Salle de cours 3

Le patrimoine culturel immatériel (PCI) représente aujourd’hui un enjeu majeur dans les nouvelles façons de penser et de pratiquer la muséologie. Ces journées d’études veulent explorer les manières dont le patrimoine immatériel participe à ce qui est désormais appelé « les nouvelles muséologies » qui se caractérisent par la volonté de présenter des expositions et des objets plus vivants, par l’accroissement du rôle social du musée et par l’exploitation des nouvelles technologies pour rendre les collections et les expositions plus interactives et accessibles.

Le PCI, défini comme les traditions et expressions orales, les savoir-faire, les rites et fêtes, permettra de répondre à ces nouvelles attentes et aspirations des muséologues. Si pendant longtemps les dimensions matérielles du patrimoine ont prévalu dans l’espace muséal, les muséologues aujourd’hui veulent enrichir l’exposition et l’interprétation des objets par la connaissance de leurs modes de fabrication et de leurs usages sociaux. Au Québec, le Musée de la mémoire vivante recueille les témoignages de ceux qui détiennent la mémoire d’un objet pour les insérer dans les collections et expositions. Le rapport à l’objet est ainsi modifié car celui-ci devient un lieu de communication et de médiation plutôt que de simple contemplation. L’intégration du PCI permet de rendre l’objet plus vivant et de restaurer ses fonctions sociales et patrimoniales, présentes et passées. En même temps, cette cueillette d’informations qui enrichit les collections permet d’associer les individus et les groupes sociaux à la conservation et à l’exposition muséologique. Plutôt que de se soucier seulement de la conservation de l’objet dans sa forme physique, il s’agit de conserver la pratique de l’objet par la communication, plus encore par la transmission. Les nouvelles technologies numériques offrent des possibilités illimitées de captation, de conservation et de communication du patrimoine tant matériel qu’immatériel. Elles permettent d’intégrer l’immatériel au matériel, d’enregistrer des savoir-faire par la vidéo numérique, de rendre les éléments intangibles visibles, voire tangibles et de faire de la visite muséale une expérience multimédia et sensorielle. Ainsi le recours au PCI dans les musées offre une expérience plus interactive, participative et sensible du patrimoine.

Trois thèmes seront abordés lors de ces deux demi-journées d’étude:

Comment le PCI modifie-t-il le rapport à l’objet?

Comment le PCI accroît-il la participation des individus, groupes sociaux et communautés dans la conservation et l’exposition muséales ?

Comment les nouvelles technologies contribuent-elles à faire de l’exposition une expérience interactive et sensible?

MARDI 26 JANVIER 2010

14h30- 14h45 Accueil et présentation des participants (tour de table)

14h45-15h Laurier TURGEON (Université Laval, IPAC)

PCI et nouvelles muséologies

15h15-15h30 Daniel FABRE (Ehess, LAHIC)

(À déterminer)

15h45-16h Octave DEBARY (Université Paris-Descartes, LAHIC)

La part manquante de l’objet

16h15 -16h30 Pause

16h30-16h45 Chiara BORTOLOTTO (Ehess, LAHIC)

Traductions muséologiques du PCI

17h-17h15 Frédéric MAGUET (Conservateur du patrimoine, Musée des ATP)

(À déterminer)

17h30- 17h45 Noël BARBE (IIAC-LAHIC/Conseiller pour l’ethnologie DRAC Franche-Comté)

Le reste, l’illustration et l’intempestif

MERCREDI 27 JANVIER 2010

14h00- 14h15 Jean-Louis TORNATORE (Université Paul-Verlaine)

Les patrimoines contre le musée ? De la pédagogie de l’indice culturel à la pédagogie du vivant

14h30-14h45 Marc-Olivier GONSETH (Conservateur du MEN, Neuchâtel)

Perspectives au MEN

15h00-15h15 Françoise SIMARD (SMQ, Société des musées québécois)

La SMQ et le colloque 2010 «PCI et musées»

15h30-15h45 Pause

15h45-16h00 Habib SAIDI (Université Laval, IPAC)

PCI, musées et tourisme culturel

16h15-16h30 Yves BERGERON (Université du Québec à Montréal)

Les musées à la frontière du patrimoine matériel et immatériel : la mise en récit de

la culture

16h30-17h00 Débat et conclusions


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *